Marchands d’antiques à Paris au XIXe siècle

20 mai 2022 / Journée d’études – INHA, 2, rue Vivienne, salle Vasari.

Au sein du marché des antiquités qui s’organise au XIXe siècle en Europe, les marchands ont joué un rôle central dans la circulation des œuvres comme dans la constitution des collections privées et publiques. Ils sont cependant moins connus et ils ont été moins étudiés que les collectionneurs qu’ils côtoient. Le Répertoire des ventes d’antiques
en France au XIXe siècle permet de proposer et de traiter de nouvelles données sur leur implication dans les ventes aux enchères à Paris, une des places centrales du commerce d’antiquités de l’époque. Cette journée cherchera à mieux cerner les contours de ces acteurs multiples, variés, et dont le rôle a sensiblement évolué tout au long du siècle. On présentera les recherches en cours, aussi bien l’étude de certaines personnalités que des analyses plus transversales. À cette occasion, une nouvelle version du site Sur la piste des œuvres antiques sera présentée, incluant de nouveaux outils d’analyse des données sur les ventes aux enchères.

En partenariat avec le musée du Louvre

 

Comité scientifique
Morgan Belzic (INHA), Cécile Colonna (INHA), Lucille Garnery (INHA), Néguine Mathieux (musée du Louvre), Christian Mazet (École française de Rome)

Programme

8h30 accueil

9h Introduction (Cécile Colonna, Néguine Mathieux)

 

Les marchands parisiens, un milieu connecté

Présidence de séance : Léa Saint-Raymond (ENS-PSL)

9h15 Lucille Garnery, Chloé Pochon, Le Répertoire des ventes d’antiques au XIXe siècle

10h Morgan Belzic, Camille Nerestan, Une année en salles des ventes (1855)

10h30 pause

11h Néguine Mathieux, Antiquaires, comptables et chocolatiers : les marchands d’antiques et le Louvre pendant la deuxième moitié du XIXe siècle

11h30 Isabelle Decise, Eugène Piot (1812-1890) et son réseau de marchands d’antiques

12h Arthur Livenais, Une mystification archéologique : le rôle des marchands d’antiques dans la diffusion des fausses terres cuites grecques à la fin du XIXe siècle

 

12h30-14h : déjeuner

 

Quelques figures de marchands

14h Cécile Colonna, Charles Armand Signol (1802-1875), de « marchand d’antiquités » à « antiquaire » des années 1830 aux années 1860

14h30 Nicolas Perru, Henri Hoffmann (1823-1897), un grand  « marchand-collectionneur » de monnaies et d’antiques : les années Froehner 1868-1899

15h Pascal Riviale, Eugène Boban (1834-1908), un antiquaire à la conquête du monde savant

15h30 pause

 

Du XIXe siècle au XXe siècle

Présidence de séance : Christian Mazet (EfR)

15h45 Anne-Lise Guigues, L’installation des marchands arméniens à la fin du XIXe siècle à Paris : un tournant pour le commerce des antiquités orientales

16h15 Bénédicte Garnier, Auguste Rodin et Joseph Altounian, collectionner sans voir

16h45 Christiane Vivet-Peclet, La galerie Demotte et les antiques. Un témoignage du marché de l’art au début du XXe siècle

17h15 Conclusions de la journée et perspectives de recherche

18h pot de clôture

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Morgan Belzic (22 mars 2022). Marchands d’antiques à Paris au XIXe siècle. Les ventes d'antiques en France au XIXe siècle. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/v67p


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search