Bilan et horizons, septembre 2018

Les membres de l’équipe se sont réunis afin de dresser un bilan de l’année passée et d’établir les grandes orientations de l’année à venir, déjà riche d’idées et de projets.

Parmi les grandes avancées du programme, outre la mise en place d’un nouveau site de « datavisualisation » dont nous reparlerons très prochainement, Isabelle Decise et Christian Mazet ont largement avancé le traitement de l’une des principales enchères de la première moitié du XIXe s., la vente Beugnot de Mai 1840, constituée de plus de quatre cent objets antiques. Reprenant les recherches déjà menées depuis le début du programme (notamment par Marie-Amélie Bernard), les deux chercheurs ont réussi à identifier de nombreuses œuvres et la plupart des acteurs, très divers, liés à la vente. Versée dans la base Aghora, elle alimentera bientôt le nouveau système de visualisation des données avec les ventes Magnoncour et Canino.

La principale nouveauté pour cette année est la décision de sélectionner au sein des ventes recensées, et sans pour autant abandonner l’idée d’une étude chronologique, quelques ventes significatives de la seconde moitié du XIXe siècle afin d’offrir un aperçu des grands mouvements et changements dans la composition des enchères et des acteurs du marché de l’art français.

Ce fut aussi l’occasion d’accueillir officiellement Morgan Belzic dans notre équipe,  tandis que Christian Mazet poursuit maintenant la finalisation de son doctorat à l’École Française de Rome.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search