Identification : une coupe à figure noire du British Museum des collections Durand, Beugnot et Pourtalès.

Un cas particulièrement intéressant que cette coupe conservée au British Museum qui aurait été donnée par Jean de Witte, et dont le musée savait déjà qu’elle provenait de la collection Pourtalès. Le catalogue Pourtalès indiquait en outre qu’elle provenait de la collection Beugnot :

Forme 102. Peinture jaune. — Nola. — Trois éphèbes et trois femmes nues groupés ensemble. Leurs vêtements sont suspendus ou déposés à terre. Revers. — Un homme et une femme enveloppés sous une même draperie. Sur chacun des côtés, un éphèbe nu et qui danse (spintrienne). — Coll. Beugnot, Cat. n° 11. – Diam., 15 cent. Haut,. 9 cent.

Grâce au répertoire nous pouvons retracer son parcours plus précisément : achetée par Beugnot lors de la vente Durand en 1836, elle est ensuite achetée par Pourtalès lors de la vente Beugnot en 1840, puis par Rollin lors de la vente Pourtalès en 1865 avant de rejoindre Londres.

Demeurent deux interrogations priincipales : où Durand l’a t-il achetée ? Et pourquoi le British Museum indique un don de Jean de Witte alors que l’adjudicataire signalé sur le procès-verbal est Rollin, qui achète presque exclusivement au profit de ce musée lors de la vente Pourtalès ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.